Alpes Himalaya - Une agence complète de voyage et de trekking
img

Consignes Voyage/Treks Népal – Equipement, assurances, précautions et autres consignes

Pour les voyages sans trek, les équipements/vêtements restent traditionnels comme pour la France lorsque vous partez en voyage, + équipement pour la journée pour différentes visites de sites. Prévoyez cependant de bonnes chaussure confortables pour ces visites.

 

Equipements à prévoir :

1 sac de voyage relativement étanche ou tout au moins imperméable et robuste (soute de l’avion / porteurs / yack ….) Très important, son poids ne doit pas dépasser 15kg durant le trek : par respect des porteurs + impératif sur certains vols intérieurs = à peser impérativement avant départ de France. Protéger vêtements/accessoires, dans ce sac par des sacs étanches, types sacs poubelles dans l'éventualité de pluie durant le portage.

1 sac à dos maxi 6/7 kg, environ 30/35 litres suffisent, qui pourrait vous accompagner en cabine (pas trop gros) et qui vous permettra de porter durant votre trek vos effets de la seule journée : vêtement, gourdes, effets divers … Le sac de voyage, est souple, résistant (sans roulettes): (voyagera en soute - maxi 23/30kg pour l'avion selon compagnie , et 15kg pour le porteur durant le trek), avec son cadenas de préférence modèle agréé US (en boutique de sport). Vous pourrez laisser un sac à l'hôtel à Kathmandu avec des effets pour votre retour (prévoir cadenas). Si sac à dos en soute, prévoir un petit sac avec effets personnels, appareil photos etc. pour portage en cabine. Attention aux produits interdits en cabine ! Les mettre impérativement dans les bagages de soute.

Il est bon cependant de voyager en cabine avec vos effets et matériels essentiels ou auxquels vous tenez particulièrement, mais toujours autorisés en cabine (dont chaussures, en plus cela allège le sac !), dans le cas où interviendrait un retard de livraison du bagage de soute.

 

Liste indicative d’équipement et objets divers :

  1. Papiers d’identité (+ photocopies à stocker autre lieu que les originaux), le passeport original restera probablement à Katmandu durant les treks)
  2. Cartes de crédit et argent liquide (en € suffit). Environ 200€ pour dépenses courantes : boissons, repas Katmandu, entrées sites, recharges batteries, douches chaudes, pourboires… . Prévoir en plus vos dépenses touristiques personnelles
  3. Sac de couchage minimum 0 / -5° température confort + éventuellement drap thermo lite 5 à 10° en sécurité ou alors sac de couchage -5/ -10° + drap soie classique. Si hébergement sous tente au-delà de 3500/4000m prévoir sac de couchage plus chaud en conséquence. le sac de couchage peut aussi être loué sur place pour moins d’1€ /jour. A préciser avant départ pour réservation.
  4. Sac/couverture de survie léger
  5. Lampe frontale + piles
  6. Papier, stylo
  7. Cartes à jouer, jeux (hé oui, il y aura de l’attente).
  8. Téléphone portable + appareil photo & leurs chargeurs
  9. Affaires de toilettes (avec produits biodégradables) + hygiène personnelle + médicaments spécifiques personnels.
  10. linge toilette microfibre
  11. Boules quies
  12. Couteau, papier hygiénique pour premiers jours (on trouve sur place), briquet pour le brûler après utilisation
  13. Gourdes/thermos équivalent à 1 à 2 L . Gourde alu peut servir de bouillote sous tente ! Thermos garde au chaud
  14. 1 quart (préférence métallique) si pas de gobelet sur thermos, couverts légers, 1 couteau
  15. Des bâtons télescopiques sont vivement conseillés et peuvent éviter une grosse partie de la fatigue lors de descentes raides ou en escalier en montagne. Ils vous apportent aussi une sécurité importante, (glissade, …). Attention ils ne peuvent aller en cabine dans l’avion et donc doivent être dans votre gros bagage en soute. Protégez les pointes avec leur protection ou bouchons de liège fixé au chatterton et… emportez le rouleau de chatterton pour le retour
  16. lunettes de vue et lunettes de soleil + lait hydratant et Crème solaire (>= à 30) + pommade pour les lèvres (>= 30)
  17. Quelques aliments concentrés adaptés : pâtes de fruits, barres aux céréales, saucisson… (si le manque se manifeste!), viande séchée, Pruneaux/ abricots 1, Vache qui rit pour compléter et équilibrer le petit déjeuner…
  18. Un sifflet, attaché à la bretelle duc sac à dos qui vous aidera à être entendu. Objet de sécurité.
  19. pastilles de désinfection pour l’eau (micropur, halotab…). Ceci évitera d’acheter sur place des bouteilles d’eau dont les emballages s’accumulent sur place sans possibilité de destruction.
  20. mini trousse de couture
  21. lacets de rechange
  22. Adaptateur de prise de courant – les prises de courant peuvent être grandes ou petites, avec 2 ou 3 fiches. La tension est 220v. S’achète aisément e arrivant à Kathmandu, mais pensez-y. En générale nos prises avec 2 fiches sont compatibles avec les prises rencontrées.
  23. 6 pinces à linge/ 3 à 5 m cordelette
  24. Ceinture porte-monnaie
  25. Spécial MUSTANG : 1 buff pour protection de la poussière et une paire de chaussures légères pour traverser à pied quelques rivières (genre crocs ou autres).

 

Vêtements : Attention au poids maximum du sac. 15kg maxi pour le sac confié au porteur. Respectons nos amis.

  1. La superposition de plusieurs vêtements que l'on peut ajouter ou retirer à volonté selon les heures ou les besoins est préférable. En privilégiant les fibres modernes qui sèchent facilement.
  2. Minimum : 1 équipement complet sur vous et 1 rechange dans le sac. A chaque étape en général, il est possible de faire sa petite lessive (à la main bien sûr)
  3. Chaussures de randonnée de moyenne montagne, pas neuves, testées, et une paire plus légère pour le soir à l'étape, voire option pour une paire de sandales ouvertes et surtout légères (tongs)
  4. Chaussettes : 2 à 3 paires - En prévoir au moins une bien chaude. Elles aussi testées auparavant en situation de marche. La laine (possible mélangée) est conseillée, sèche plus facilement, échauffe moins durant la marche, et retient moins la condensation.
  5. Pantalons : 1 à 2 légers (idéal jambes amovibles pour transformer en short), + éventuellement 1 chaud ou Goretex pour le mauvais temps + 1 Short ou pantacourt si pas de pantalon avec jambes amovibles
  6. Sous-vêtements techniques légers et séchant rapidement : 2 maillots thermiques manches longues et 2 plus légers + 1 collant
  7. 1 à 2 sweat-shirt, 1 chemise manche longue (protection soleil et moustiques [à KTM])
  8. veste polaire 300 ou micro-polaire selon frilosité ou soft Shell
  9. Vêtements de pluie/ coupe-vent : Goretex = Idéal mais pas obligatoire + Cape de pluie (ou parapluie pliable = comme les Népalais !) + couvre pantalon (option non impérative).
  10. Couvre-chef + bonnet, gants
  11. Optionnelles : guêtres

 

Pourboires :

LORS DES VISITES EN VILLE à la journée : le pourboire recommandé pour le guide francophone est de 500 Rps (roupies), soit 4/5€ par journée et par personne sur la base de 6 à 12 participants et, 1000 Rps, soit 8/10€ à moins de 6.

LORS DE RANDO OU DE TREK EN LODGE avec guide francophone ou anglophone et éventuel assistant selon l’importance du groupe + porteurs pour les bagages : le pourboire recommandé pour l’équipe (qui se répartira la somme) est de 25 – 30 € par trekkeur et par semaine. Dans le cas d’un trek sous tente, ce montant montera à 40-45€ par semaine (équipe accompagnante beaucoup plus nombreuse). Dans tous les cas, il s’agit là de montants habituellement pratiqués, mais cela reste libre (montant + ou -).

 

Préparation physique : Très importante pour un trek réussi!

Le but de cette préparation est d'arriver avant le départ, en étant capable de faire une randonnée de 3 jours consécutifs, en marchant 5 à 6h par jour, avec dénivelé moyen de 5 à 700m (= dénivelé moyen courant des treks. Vous pourrez avoir qlq dénivelés supérieurs, mais vous serez alors acclimatés et vos guides adapteront la vitesse convenant à tous en accompagnant chacun).

Vous vous donnerez alors toutes les chances de réaliser votre trek dans de bonnes conditions et avec plaisir.

Pour cela il faut vous préparer au plus tôt et marcher dès maintenant régulièrement, au minimum une fois par semaine et surtout très progressivement pour arriver à l'objectif avant le départ de France (et le réaliser réellement à cette époque). Si besoin commencer 2/3h / jour, puis augmenter régulièrement, avec un sac restant léger (4/5kg avec l'eau et casse-croute).

Utilisez les chaussures de randonnées prévues pour votre trek. N'oubliez pas les étirements à chaque retour = essentiels pour éviter tendinites et autres maux).

 

Inscription de votre voyage sur le site de l’Ambassade de France à Katmandu : :

Nous vous communiquons ci-dessous les coordonnées du site de l'Ambassade de France à Katmandu, afin de s'inscrire individuellement, avec vos coordonnées personnelles (dont assurances), et les coordonnées de votre trek (agence Alpes-Himalaya (n° d’agrément par le ministère de tourisme = 1166, Adresse GPO Box 3163 – Thamel - Kathmandu). Ceci est une précaution supplémentaire et conseillée par celle-ci, afin que l'Ambassade dispose de toutes ces informations en cas de nécessité d'intervention de sa part.

A faire par chacun de vous, avant le départ de France. Vivement conseillé pour votre sécurité !

  1. site ambassade : http://www.ambafrance-np.org/
  2. Service Ariane - site pour l’inscription :
    https://pastel.diplomatie.gouv.fr/fildariane/dyn/public/login.html;jsessionid=A97D10F1CBC035B51F313C4B98079192.jvm01944-3

 

Inventaire indicatif d’une trousse de soins :
Peut être commune à plusieurs personnes, concertez-vous. A valider avec votre médecin en complétant éventuellement avec liste page suivante. :

Il ne s’agit pas de prévoir un hôpital de campagne, ni de stocker des médicaments que vous ne saurez pas employer

  1. Désinfectant à usage externe (Bétadine)
  2. Pommade pour brûlures (Biafine, vaseline)
  3. Pansements, bandes velpos et adhésives, compresses stériles
  4. Aspirine ou paracétamol, voltarene, arnican
  5. Analgésique plus puissant (diantalvic ou tramadol)
  6. Somnifère léger et/ou calmant léger (témesta 1mg), homéopathie : Coffea cruda
  7. Une provision de vos médicaments habituels si vous êtes sous traitement.
  8. Pince à échardes, ciseaux
  9. Répulsif moustiques pour KTM (Katmandu) et Teraï
  10. Traitement perso – multivitamines – Cocculine – Pulmodrainol- veinotonique
  11. Ophta : Collyres, hydratant, lentilles jetables
  12. Digestif : pansement intestinal, Imodium, réhydratant, antiacide, spasfond, X-prep
  13. Altitude MAM (Mal Aïgu des Montagnes) : Coca 5 CH/ 9 CH, diamox
  14. Antibiotique large spectre
  15. Bande de contention; Elastoplast. Lait hydratant secours.

 

Conseils médicaux :

  1. voir impérativement votre médecin et votre dentiste suffisamment longtemps avant de partir, pour soins éventuels
  2. dont vaccins préconisés

 

Mal des montagnes - Information :

Le "mal aigu des montagnes" (MAM) peut toucher presque toutes les personnes allant en haute altitude. En dessous de 3000 m, il est très rare qu'une personne souffre de ce mal. Il peut apparaître (sans obligation), le plus souvent au-dessus de 3500/4000 m. Le "mal aigu des montagnes" est dû à un défaut d'oxygénation du cerveau consécutif à une mauvaise acclimatation. Une montée progressive en altitude évite généralement le mal des montagnes, nos itinéraires sont établis en en tenant compte. Toutefois, les symptômes sont propres à chaque individu et peuvent vous atteindre à tout moment. Le "mal aigu des montagnes" peut avoir des conséquences mineures, qui ne sont toutefois pas à négliger. Les signes bénins apparents sont maux de têtes, respiration courte, insomnies, fatigue anormale, nausées et perte d’appétit. N’hésitez pas à le signaler à votre guide. Il est là pour vous aider. Dans la plupart des cas, ces symptômes disparaissent au bout de quelques jours si l’on observe des règles simples : éviter les efforts inutiles, marcher lentement, respirer doucement à plein poumons. Dès que vous vous essoufflez, ralentissez nettement, (arrêtez-vous si besoin) et reprenez votre souffle. Les battements de votre cœur redevenus normaux, vous pouvez continuer. Observez des paliers, profitez-en pour admirer le paysage !!! Surtout, n'ayez pas peur de rester en arrière (vous ne serez jamais seul(e) et de vous arrêter. Régler votre respiration à vos pas au lieu de vouloir tenir le rythme imposé par d'autres. Un mal de tête durant les premiers temps en altitude n’a rien d’alarmant en soi. Si ces symptômes persistent ou deviennent plus violents, redescendez même de nuit avec l’aide d’un porteur. Le MAM disparaît en descendant. Buvez beaucoup d’eau ! La déshydratation entraîne les crampes, l’entorse, la tendinite et… le mal de tête ! Emportez une gourde et des pastilles pour la purifier (hydrochlorazone ou micropur) afin de limiter le recours aux bouteilles plastiques "polluantes" ! En prévention du Mal Aigu des Montagnes, vous pouvez utiliser Coca 5 CH/ 9 CH (dès 3000/3500m), puis Diamox aux premiers symptomes en commençant par ½ comprimé puis voir dose prescrite.

 

Obtension du visa :

  1. Soit sur place à Paris l’ambassade du Népal, 45 bis rue des Acacias, 75017 Paris, téléphone 01 46 22 48 67
  2. Soit avant votre départ (conseillé) par correspondance auprès du Consulat honoraire du Népal de Rouen, Boite Postale n°40257, 76004 ROUEN, Cedex 2. 2, rue Victor Morin 76130 Mont Saint Aignan (Seine-Maritime)
  3. téléphone : 02 35 07 18 12
  4. e-mail : consulat-nepal@wanadoo.fr
  5. site web : www.consulat-nepal.org (Voir sur le site le formulaire de demande et la procédure d'obtention de votre visa)
  6. Soit sur place en arrivant à l’aéroport de KTM, mais prévoir attente et 2 photos.
  7. Prix couramment pratiqué (sauf modification) : 25$/15jours, 40$/1 mois et 100$/90 jours.
  8. Pour réduire les frais d'envoi des passeports au consulat du Népal à Rouen, les trekkeurs qui se connaissent peuvent se concerter et faire un envoi groupé de leur demande.

 

Informations Santé :

La prévention est toujours le meilleur remède. Donc, prêtez attention à ce que vous mangez ou buvez est le meilleur gage de santé. Voyager au Népal n'implique pas de risques sanitaires majeurs du moment que de simples précautions sont observées.

Ne buvez que de l'eau en bouteille cachetée ou utilisez les pastilles désinfectantes type Micropur.. Les marques connues d'eau en bouteille ou des boissons gazeuses sont généralement très bien. Faites attention avec les jus de fruits, surtout si de l'eau peut y avoir été ajoutée. Ne prenez pas de glaçons; se méfier des aliments crus, y compris des salades, des jus de fruits et des glaces;

Rappelez-vous que le lait est généralement non pasteurisé ; ne pas se baigner dans les rivières d'eau douce et les lacs, maintenir une hygiène personnelle irréprochable - se laver les mains fréquemment et lavez-vous les dents avec de l'eau en bouteille ou purifiée (micropur). S'il vous plaît n'oubliez pas de prêter attention à l'hygiène à tout moment et de suivre les conseils donnés par votre guide c’est essentiel pour éviter de tomber malade. En dépit de ces précautions, le changement de climat, l'eau et l'alimentation peuvent causer des maux d'estomac mineurs, et vous devriez prendre des médicaments tels que Immodium ou Lomotil avec vous. Si vous pouvez, procurez-vous les suppositoires, car ils sont évidemment plus faciles à utiliser si vous avez la nausée. N'oubliez toutefois pas que ces médicaments soulagent les symptômes mais ne guérissent pas la cause et ne doivent pas être utilisés si vous êtes déshydraté - le traitement principal est de boire beaucoup de liquides : du thé noir avec un peu de sucre et des boissons gazeuses éventées sont recommandés. Vous devez également prendre une substance permettant la réhydratation tels que le Dioralyte en cas de problèmes graves, et ne pas manger de la nourriture trop riche ou épicée pendant que vous récupérez. Les anciens clients ont recommandé de prendre une bouteille d'eau chaude (une gourde en aluminium peut remplir un double objectif comme celui-ci), qui peut être très utile pour les maux d'estomac. S'assurer de bien cuire la nourriture est le pari le plus sûr, mais pas si vous l’avez laissée refroidir. Les maux d’estomac sont les problèmes de santé les plus courant en voyage, mais la majorité de ces perturbations sont relativement mineures. Lavez-vous fréquemment les mains car il est très facile de contaminer votre propre nourriture. Vous devriez vous laver les dents avec de l’eau purifiée, plutôt que de l’eau du robinet. Éviter des conditions climatiques extrêmes. Tenez-vous à l’abri du soleil quand il fait chaud, habillez-vous chaudement quand il fait froid. Vous éviterez bon nombre de maladies en vous habillant correctement. Vous pouvez avoir des infections par des vers si vous êtes pieds nus. Essayez d'éviter les piqûres d'insectes, en évitant d’avoir la peau à nu en présence d’insectes, en utilisant les moustiquaires des fenêtres ou en utilisant un insectifuge.

 

Les vaccins - A voir avec votre médecin :

Soyez à jour avec les vaccinations préconisées en France.

Les vaccins actuellement possibles pour le Népal sont ceux de l'hépatite A et la typhoïde mais pas obligatoires, de même que la méningite dans certaines régions. Voir votre médecin. La vaccination contre la typhoïde peut être effectuée en deux injections de sorte que vous devrez consulter votre médecin suffisamment à l’avance. Un vaccin est disponible pour le choléra, mais la plupart des médecins ne le recommandent pas car il a un faible taux de réussite et les touristes sont peu susceptibles d'être infectées si une hygiène de base est observée. Assurez-vous d’utiliser de l'insectifuge de façon appropriée et n’exposez pas la peau nue aux moustiques après le crépuscule. Vous devez également vous assurer que vos vaccins contre le tétanos et la poliomyélite sont à jour. Les prescriptions de vaccins et les précautions de santé varient, et vous devriez consulter votre médecin pour obtenir des conseils aussi tôt que possible. Le soleil est très violent en altitude et les coups de soleil arrivent très rapidement donc protégez-vous, même s’il y a des nuages. Les chapeaux ou casquettes et les crèmes à fort indice de protection sont essentiels. La poussière peut être un problème en particulier à Katmandou et pendant le trajet en voiture au Tibet, où la qualité de l'air est mauvaise, des gouttes oculaires telles que l’Optrex sont recommandées. Si vous portez des lentilles de contact il est conseillé de prendre vos lunettes car vous pouvez avoir des problèmes avec les lentilles à cause de la poussière. Il est important d'être sûr que vous êtes en bonne santé avant le voyage, les installations médicales sont limitées, même dans les grandes villes.

 

Assurances :

L’agence Alpes Himalaya assure le personnel qui vous accompagne.

Cependant très important : il est de votre responsabilité de vous assurer avant votre départ :

  1. En responsabilité civil
  2. Assurance annulation/bagage pour votre vol aller/retour vers le Népal
  3. Assurance Recherche/secours/rapatriement, qui couvre bien votre destination au Népal. A vérifier auprès de votre compagnie d’assurance retenue, en lui indiquant la destination précise de votre trek (dont altitude maxi) ou version voyagetouristique.